Actualités

A Strasbourg, un « important incendie » sur le site de l’entreprise OVH

Le Monde avec AFP

https://pic.clubic.com/v1/images/1866716/raw?fit=max&width=1200&hash=362f5eb9fad818b9c9611d2e905e1dd194c98293

Le feu, qui s’est déclaré vers 1 heure du matin, a été « circonscrit », a annoncé la préfecture du Bas-Rhin, mercredi en début de matinée.

L’incendie qui s’est étendu dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 mars dans un bâtiment de l’entreprise OVH, spécialisée dans les serveurs informatiques, à Strasbourg, a été « circonscrit », a annoncé la préfecture du Bas-Rhin, mercredi en début de matinée.

Le feu, qui s’est déclaré vers 1 heure du matin dans le quartier du Port du Rhin, dans l’est de la capitale alsacienne, non loin de la frontière allemande, a mobilisé une centaine de sapeurs-pompiers et 43 véhicules.

« Grâce à une forte mobilisation des pompiers, le sinistre sur le site a été circonscrit », a annoncé la préfecture dans un communiqué, peu avant 7 heures. Des moyens opérationnels ont également été déployés par les autorités allemandes.

Le site n’est pas classé Seveso

La préfecture a précisé que le site n’était pas classé Seveso, contrairement à ce qu’elle avait annoncé dans un premier temps. Elle a également fait savoir qu’aucune pollution toxique n’avait été détectée, malgré l’important panache de fumée. La zone industrielle de Port du Rhin, compte, elle, plusieurs sites classés Seveso.

Elle a par ailleurs expliqué qu’aucune victime n’avait été recensée dans l’incendie. Les pompiers s’attachaient à éviter que le feu, qui s’est propagé dans un bâtiment de quatre étages accueillant des serveurs, ne s’étende à d’autres bâtiments.

« Tout le monde est sain et sauf. Le feu a détruit SBG2. Une partie de SBG1 est détruite. Les pompiers protègent actuellement SBG3. Pas d’impact sur SBG4 », a tweeté Octave Klaba, le fondateur d’OVH cloud, en désignant les différentes parties du site. « Tous nos clients sur ce centre de données sont susceptibles d’être impactés », a précisé l’entreprise sur Twitter, avant d’annoncer en début de matinée que SBG1, SBG3 et SBG4 ne redémarreraient pas aujourd’hui.

A cause de cet incendie, plusieurs sites connaissent des soucis d’accessibilité depuis ce matin. Le site data.gouv.fr, hébergé par OVH, a confirmé sur Twitter être « injoignable »« suite à un grave incident chez [son] hébergeur », en début de matinée, avant d’être finalement de nouveau fonctionnel à partir de 10 heures.

Laisser un commentaire