kamitec Informatique
Actualités

Total fiasco pour la mise à jour Windows 10 d’automne

Comme le prouve la dernière livraison d’octobre 2018 de Windows 10, une mise à jour majeure du système d’exploitation peut avoir des conséquences désastreuses. Et les invites de Microsoft ne contiennent aucune mise en garde. La mise à jour d’automne a finalement été retirée.

Après le fiasco de la mise à jour d'octobre 2018 de Windows 10, Microsoft doit mieux informer les utilisateurs.
Après le fiasco de la mise à jour d’octobre 2018 de Windows 10, Microsoft doit mieux informer les utilisateurs.

« La dernière mise à jour de fonctionnalité de Windows est prête à être installée. Nous avons besoin de vous pour ce lancement. Du fait des nombreuses fonctionnalités et applications qu’elle contient, cette mise à jour pourrait prendre un peu plus de temps que les précédentes ». C’est en ces termes que Windows 10 a prévenu les utilisateurs du déploiement prochain de l’une des mises à jour semestrielles de Microsoft, comme la Creators Update. Rien, dans ce message, ne laisse présager d’un impact majeur sur le système d’exploitation, comme la suppression de fichiers et la corruption du système si les opérations tournent mal… Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit quand on met à niveau son système vers la dernière version de Windows 10. L’éditeur a vraiment besoin d’annoncer la couleur plus clairement. Et cet impératif semble encore plus évident après les nombreux témoignages d’utilisateurs, victimes d’une suppression massive de fichiers, obligeant la société à retirer sa mise à jour.

Certes, Microsoft s’efforce de rendre les mises à niveau aussi inoffensives et indolores que possible. Mais, comme pourrait en témoigner n’importe quel fan de PC (et les divers guides de mise à niveau de Windows), intervenir sur le cœur même du système d’exploitation comporte toujours un risque. À commencer par des problèmes de pilotes : après une mise à jour, un matériel peut devenir soudainement incompatible. Il y a aussi l’apparition possible d’erreurs d’activation. Dans le pire des cas, et c’est ce qui s’est passé avec la mise à jour d’octobre 2018, ces erreurs peuvent provoquer une instabilité du système ou une perte de fichiers. C’est très désagréable, en particulier pour les utilisateurs n’ayant pas de compétences techniques. Et même si la qualité des mises à niveau système a été améliorée au fil du temps, le risque n’est pas nul, et les conséquences, potentiellement catastrophiques.

La sauvegarde des données avant une MAJ, une précaution toujours essentielle. (Crédit : D.R.)
La sauvegarde des données avant une MAJ, une précaution toujours essentielle. (Crédit : D.R.)

Heureusement, les sauvegardes de données peuvent résoudre tous les problèmes. Si vous avez sauvegardé votre système avant la mise à niveau de Windows 10, la suppression du dossier Documents n’est certes pas indolore, mais, vous pourrez restaurer vos données sauvegardées et récupérer vos documents de travail et vos photos de famille. Par contre, sans sauvegarde, la question devient beaucoup plus épineuse. C’est la raison pour laquelle Microsoft, qui n’a fait aucune mise en garde, a interrompu le déploiement de sa MAJ. Or, l’éditeur aurait du rappeler aux utilisateurs l’importance d’une sauvegarde de données avant une mise à niveau majeure.

Laisser un commentaire