Le VDSL2 sera généralisé dès le 27 octobre prochain

Près de deux millions de nouvelles lignes téléphoniques seront éligibles au VDSL2 à partir du 27 octobre.
Octave Klaba, le très connecté PDG d’OVH Télécom, a annoncé aujourd’hui sur Twitter que le VDSL2 serait ouvert à l’ensemble des lignes téléphoniques en distribution indirecte dans un mois et demi.

Depuis octobre 2013, les fournisseurs d’accès à Internet commercialisent déjà des offres Internet jusqu’à 100 Mbit/s en exploitant la technologie VDSL2 qui permet de booster les débits sur les lignes les plus proches du nœud de raccordement. Néanmoins, depuis un an seules les lignes en distribution directe, c’est à dire qui sont raccordées au central via une seule section de câble, ainsi que les lignes dépendant d’un central « réaménagé » mis en service après 2005, étaient éligibles auVDSL2.

Depuis l’avis du 10 juillet 2014 rendu par le comité d’experts du cuivre, on savait que cette éligibilité VDSL2 serait étendue à un périmètre plus large, mais on ignorait à partir de quand elle serait effective. L’ARCEP estime que la part de lignes téléphoniques éligibles au VDSL2 passera de 8,7 % à 14,5 %. Concrètement, d’après nos calculs, 2,7 millions de lignes sont déjà compatibles avec le VDSL2. À partir du 27 octobre prochain, le VDSL2 concernerait 4,5 millions de lignes, soit un gain de 66 % (+ 1,8 million de lignes).

Le VDSL2 d’OVH Telecom sera sans aucun doute activé dès le 27 octobre sur les nouvelles lignes concernées. Les autres opérateurs (Free, SFR, Orange, Bouygues) suivront rapidement. Rappelons que le VDSL2 nécessite d’être raccordé à un central équipé, d’une part, et de disposer d’une ligne peu affaiblie, d’autre part (longueur de ligne inférieure à 1200 mètres).

Les débits descendant et montant varient en fonction de la longueur de ligne : les abonnés les mieux lotis pourront surfer jusqu’à 95 Mbit/s en réception et 30 Mbit/s en émission. La vitesse tombera à 25 Mbit/s en download et 2 Mbit/s en upload pour les lignes les plus éloignées. Rappelons que l’arrêté du 3 décembre 2013 oblige les fournisseurs à communiquer sur un « débit descendant en général pouvant être compris entre 15 Mbit/s et 50 Mbit/s pour certaines des lignes les plus courtes (moins de 1 km) et un débit montant pouvant atteindre 8 Mbit/s pour certaines des lignes les plus courtes (moins de 1 km)« .

D’après nos informations, Orange disposerait actuellement du plus important parc de centraux VDSL2 avec 6800 NRA compatibles, contre 2750 pour SFR et 180 pour OVH. Free a indiqué récemment que la totalité de son réseau (6100 NRA dégroupés) serait compatible avec le VDSL2 d’ici la fin de l’année.

Simplement avec votre numéro de téléphone, il vous indiquera si votre ligne supporte l’ADSL, et vous listera les forfaits correspondant à la capacité de votre ligne.

Source : http://www.lesnumeriques.com/

SynoLocker : les NAS de Synology pris en otage !

Vent de panique chez les utilisateurs d’un NAS Synology, puisqu’une faille a été exploitée pour y infiltrer un malware de type ransomware nommé SynoLocker !

Version dérivée de Cryptolocker, SynoLocker se charge de chiffrer les données du NAS afin que vous ne puissiez plus y accéder. Une fois que cela est fait, une demande de rançon apparaît sur la page de login de ce dernier, vous demandant de payer 0,6 bitcoin (un peu plus de 250€) en échange de la clé permettant de déchiffrer vos données. En plus, si vous ne vous exécutez pas dans le temps donné, le montant sera doublé…

Synology qui a confirmé la menace, travaille activement à la recherche de la faille pour la combler au plus vite. Mais si le constructeur donne pour l’instant des indications assez radicales (mettez à jour vers la dernière version de DSM, fermez tous les ports de votre NAS ou au mieux débranchez-le), on ne sait toujours pas quelles sont les versions de l’OS DSM vulnérables à SynoLocker ?

source : journal du geek

 

Dropbox se serait fait voler 7 millions de mots de passe

Un groupe de hackers non identifié affirme avoir volé récemment près de 7 millions de mots de passe appartenant à des comptes du service de stockage en ligne Dropbox. Aujourd’hui, ils menacent de publier la totalité de ces données en échange de paiements en Bitcoin.

C’est dans un message publié sur le site Pastebin que les hackers profèrent leurs menaces. Pour montrer qu’ils sont sérieux, le message est accompagné de 400 comptes, tous commençant par la lettre B, dont les mots de passe sont exposés au grand jour. Un échantillon, selon eux, des 6 937 081 comptes dont les informations seront publiées au fur et à mesure qu’ils recevront des paiements : « Plus de Bitcoin = plus de comptes publiés. À mesure que nous recevrons des dons, de nouveaux messages sur Pastebin apparaîtront ».

Si les hackers ne précisent pas la manière dont ils se sont procurés tous ces mots de passe, Dropbox, en revanche, est catégorique : le site n’a pas été hacké, et le vol ne provient donc pas des serveurs de Dropbox. « Ces identifiants et mots de passe ont malheureusement été volés sur d’autres services et utilisés dans des tentatives de s’identifier sur Dropbox. Nous avons déjà pris connaissance de ces attaques, et la grande majorité des mots de passe diffusés ont déjà expiré », explique le site. Dropbox a en effet bloqué tous les comptes postés dans le fichier Pastebin afin de forcer les propriétaires à réinitialiser leur mot de passe, et conseille à tous ses utilisateurs de préférer la vérification en deux étapes, plus sécurisée qu’un simple mot de passe, lors de la connexion à leur compte.

Source : Tomsguide.fr